Les effets de la fumette de moquette étant dissipés, je vais pouvoir vous présenter plus calmement ce qui orne le plus grand mur de mon salon.

Une petite maline (Tara pour ne pas la nommer) a judicieusement fait remarquer que ce mur est désormais celui de la cheminée. Cheminée que voici pendant le chantier:

chemin_e5_24761d1

mais bien qu'imposante, cette cheminée ne meuble pas tout le mur et il restait tout de même un large pan qui ne demandait qu'à être animé

assemblage0

ce pan de mur m'a obsédée pendant tout mon congé maternité...  Sa forme particulière me bloquait et en même temps il fallait que je trouve quelque chose, au moins en attendant de trouver L'œuvre adéquate.

Et puis quelques jours avant ma reprise, j'ai eu une vision

C'est comme cela que Victor a fait son premier shopping chez Cultura.

Sur la liste des courses: des toiles en lin sur chassis, du scotch double face fin de différentes largeurs et de la feuille à dorer coloris argent, cuivre et oxydé.

J'ai barbouillé certaines toiles avec des fonds de peinture murale, puis j'ai découpé et collé de petites bandes de scotch de façon relativement aléatoire. Enfin j'ai appliqué les feuilles de métal qui comme prévu n'ont adhéré que sur les scotchs.

Et c'est ainsi que mon grand mur ne m'a plus jamais obsédée. Je le trouve même apaisant pour tout dire.

assemblage1

assemblage2