Un des grands avantages d'attendre un enfant est le fait de pouvoir laisser libre cours a certaines envies que l'on refoulait jusque-là de toutes ses forces.

Alors oui j'avoue!

J'aime le vichy, les couleurs acidulées, le liberty, le kawaï, les pompons, le bucolique, les petits lapins/oiseaux/moutons/hérissons, les rubans (surtout en velours), les couleurs pastel, les fleurs, les nounours, les noeud-noeuds et j'en oublie...

Et oui la chambre de Kannard junior va en être truffée (bon je lui épargnerai les trucs les plus girly tout de même)

Dans la chambre de Kannard junior il y aura un petit coin cocon pour l'allaiter tranquillement et confortablement avec beaucoup de coussins. J'ai donc commencé a chercher des coussins mais pas facile de trouver du kawaï/bucolique qui ne coûte pas un bras. Heureusement il existe toujours un moyen de faire soi-même ce que l'on veut.

Voici ma recette pour "kawaïser"un coussin.

1. mettre le coussin dans l'herbe au milieu des pâquerettes et s'apercevoir que ce n'est pas suffisant pour le rendre bucolique

CoussinsLapins1

2. décalquer une silhouette de lapin/oiseau/mouton/hérisson et la reporter sur du thermocollant double face (le meilleur ami de la non-couturière, feignasse de surcroit),

3. découper le thermocollant grossièrement autour de la silhouette
4. appliquer ce thermocollant sur une jolie cotonnade (vichy/à pois/liberty...), puis découper précisément la forme dessinée
5. enlever le film de protection et thermocoller la forme sur la housse du coussin (il faut donc choisir un coussin déhoussable)

CoussinsLapins2

6. laisser parler sa créativité et rajouter des boutons, des pompons, des sequins, tout ce qu'il vous plaira...

7.admirer le résultat et se féliciter que là les pâquerettes, ça le fait!
je vous présente Werner et Ettore

coussinsLapins3

Je compte sur vous pour les commentaires élogieux (pas trop quand même ça fait louche)
Mon mari n'est pas très bon comédien et ne peux s'empêcher d'assortir son "oh mais qu'ils sont trop choupis ces lapinous" d'un sourire à la Wallace et Gromit qui gâche tout.