Et voilà je trépigne!!!
J'avais promis un billet sur l'avancement de la chambre de bébé mais ce n'est pas possible!

 

Il y avait le problème de l'électricité, en partie réglé... il y a maintenant le conduit de cheminée à modifier parce que l'isolation du mur extérieur sur lequel il est appuyé contient du polystyrène (et polystyrène + feu = pas bien)...

Bon OK la sécurité passe avant tout, mais moi je trépigne et c'est pas bon NON PLUS pour le bébé.

Pour ne pas gâcher toute cette énergie, je bricole. Il me fallait un truc un peu prise de tête, que je ne puisse pas bâcler en 2 heures. Un truc qui m'occupe bien l'esprit et les mains.

 

UN MOBILE SUR TROIS ETAGES A CREER DE TOUTES PIECES

 

J'ai volontairement compliqué les choses pour faire durer le plaisir mais il est tout a fait possible de réaliser ce genre de mobiles en trois coups de cuillère à pot.

Voilà le schéma de départ

mobile

Les branches, ok je n'ai pas poussé le vice jusqu'à les fabriquer. J'aurais pu aussi aller en forêt les choisir longuement, une par une, vous me direz. Ce a quoi je réponds: "je ne me balade pas en forêt quand il fait moche et froid, nanmého"

les oiseaux en revanche je n'ai pas voulu les acheter tout faits (cela aurait été pourtant largement plus simple surtout pour la fixation et l'équilibrage). J'aurais pu aussi faire des origamis, mais encore une fois cela aurait été trop simple. Je les ai donc modelés dans de la terre synthétique avec l'aide de mon frère qui est très doué en la matière. Puis je les ai légèrement poncés puis peints puis recouverts de tissu au niveau des ailes.

Pour assembler tout ça, j'ai percé chaque zozio avec le drémel de M. Kannard, ce qui m'a permis de les enfiler sur les pointes clouées sur les branches.

Pour équilibrer il est indispensable de commencer par l'étage le plus bas!

 

Et voilà: un mobile façon ornithologue camé au dernier degré.  Au moins, cela m'a bien occupée!

mobile1

Et entre temps, qu'a fait M. Kannard?

 

Oh pas grand chose à part installer un panneau électrique tout neuf, tirer une dizaine de lignes supplémentaires, superviser le remplacement du module extérieur de la PAC, finir de faire sauter la faïence murale de la cuisine... bref des bricoles...